Valider vos hypothèses

Vous pensez que votre outil est tout à fait adapté pour répondre aux besoins de vos utilisateurs ?

C'est une hypothèse, mais avez-vous pensé à la vérifier ?

Attention, ce que vous imaginez être la meilleure solution peut être inefficace voir nuisible. 

Impact Positif vous propose des méthodes et des outils pour valider auprès de vos utilisateurs les hypothèses émises. En procédant ainsi, vous diminuez drastiquement le risque pour votre projet ou vous pouvez le rediriger avant qu'il ne soit trop tard.

Vos utilisateurs seront très souvent volontaires pour confronter vos idées. Les intégrer dans votre démarche, c'est aussi leur montrer que vous prenez en compte leurs avis, donc les inciter à parler de votre projet autour d'eux.

prototype pour l'organisation d'un événement

Les outils utilisés par Impact Positif pour valider vos hypothèses

Prototype rapide (MVP)

Parce qu'il n'est pas nécessaire de passer 6 mois à construire un projet avant de se rendre compte qu'il n'est pas adapté, nous essayons de construire l'outil sous sa forme la plus simple (en anglais on parle de Minimal Viable Product : MVP). 

Si le prototype permet de répondre à l'objectif défini, il suffira pour valider l'hypothèse. Qu'il s'agisse d'une schéma sur une feuille de papier ou d'un prototype en carton, le fait d'avoir quelque chose de concret permettra à vos utilisateurs :

Et pour vous, cette étape ne sera pas très coûteuse, vous permettra d'adapter votre projet rapidement et d'avoir des retours immédiats sur les attentes des utilisateurs

Prototype interactif

Pour aller plus loin qu'un prototype rapide, nous pouvons aussi mettre en place un prototype interactif. À l'aide d'un enchaînement de maquettes figées, les utilisateurs peuvent cliquer sur un outil qui leur permettra de se projeter très concrètement dans l'usage à venir.

Le rendu auprès des utilisateurs est beaucoup plus proche du rendu final attendu. Mais les ajustements sont encore plus faciles à réaliser, car le moteur du projet n'est pas encore réalisé. Sans grands risques financiers, sans phase de développement complexe, vous pouvez valider les choix fonctionnels (interactions, enchaînements, ...), graphiques et techniques.

Tests utilisateurs

Si vous souhaitez tester un objectif précis, vous pouvez aussi organiser des tests utilisateurs. Que ce soit sur une solution existante ou sur un prototype rapide ou interactif, un test utilisateur vous permet de vérifier une hypothèse dans un cadre bien défini et de vous rendre compte du contexte utilisateur. 

Il s'agit ici de présenter une version plus aboutie qu'un prototype pour le confronter à la réalité d'utilisation des utilisateurs. Est-ce qu'il suit le parcours prévu ou procède-t'il autrement ?

En le laissant libre de pouvoir agir à sa guise, vous pourrez vous rendre compte de tous les freins et blocages qui peuvent leur apparaître lors de la réalisation de l'objectif donné. Le matériel créé (l'utilisateur et ses actions sont filmées) vous permettra aussi d'analyser les comportements non prévus, de mieux comprendre les frustrations (l'utilisateur verbalise ses actions/sentiments) et d'illustrer auprès des décideurs la réalité des blocages. 

Guerilla testing

Si vous n'avez pas le temps ou l'argent de réaliser des tests utilisateurs, il existe aussi le "guerilla testing" : demander 5 minutes de temps à des inconnus dans un café ou dans la rue pour vous donner leur avis sur votre projet.

En allant à la rencontre de vos utilisateurs directement et en réduisant le nombre d'utilisateurs, vous pourrez valider vos hypothèses. Il conviendra de prendre des pincettes sur les résultats obtenus (le contexte peut être biaisé, les utilisateurs peuvent être hors de votre cible, ...). À peu de frais, vous aurez ainsi pû tester votre projet, voir les réactions des utilisateurs potentiels et les questionner .

 

Et ça peut donner ça :

Voir nos autres méthodes