Healyco, l’application pour mieux suivre ses patients

Nous avons accompagné le groupe URGO dans la conception d’une application mobile destinée au suivi des plaies.

  • UX Design

« En moyenne, je passe 4 minutes pour remplir le classeur, et j’ai 50 patients par jour à suivre. La traçabilité est très importante, si mon collègue doit me remplacer le lendemain. »

Sonia, infirmière libérale

URGO a fait appel à nous suite à un constat : les méthodes utilisées par les infirmiers pour suivre l'évolution des plaies chroniques chez leurs patients sont archaïques (agenda papier, photo dans les smartphones personnels, pas de statistiques sur la bonne ou mauvaise évolution des plaies).

Aux quatre coins du monde, les infirmiers font un métier crucial, technique et stressant. Que ce soit dans un hôpital ou chez des particuliers, les infirmiers se retrouvent finalement confrontés aux mêmes problématiques.

Première étape : comprendre les usages

Afin de comprendre les besoins et la complexité du métier d’infirmier, nous avons rencontré et interviewé des infirmiers libéraux. Puis nous nous sommes rendu quelques jours dans un hôpital Barcelonais pour suivre et observer le personnel médical en clinique dans son quotidien (ce qu’on appelle du Shadowing). Cela nous a permis de définir les parcours types de chaque profil utilisateur identifié (Personas).

Personas : les profils d'utilisateurs type
Atelier de co-concpetion

Co-conception avec le personnel médical

Forts d'une meilleure compréhension du terrain, nous avons animé des ateliers de co-conception réunissant spécialistes européens et infirmiers libéraux. Ensemble, nous avons esquissé les grandes lignes de l’application, afin qu’elle permette effectivement de faciliter le suivi des patients, l’organisation des tournées et la transmission des informations.

Formation aux tests utilisateurs

Une fois le MVP (Minimum Viable Product) réalisé par les équipes d’URGO, nous avons formé des managers pour qu’ils puissent tester l’application avec des médecins et des infirmiers dans toute l’europe. Ces tests étaient nécessaires, non seulement car l’application est considérée comme un dispositif médical, mais également pour s’assurer qu’elle soit fonctionnelle partout, malgré des pratiques variables selons les pays. 

Vous avez un projet similaire ?

Parlons-en !


Voir plus de réalisations